Dégustation réalisée en partenariat avec Philippe Wouters et la fromagerie Hamel dans le cadre d’une chronique fromagère. L’approche se veut d’abord par la bière. Moins liquoreuses que leurs cousines, les brunes liquoreuses, les brunes rondes sont cependant plus sucrées que les brunes douces. Elles développent des notes maltées ou sucrées dépendant des matières premières utilisées. Leurs arômes sont nombreux, car le brasseur peut y ajouter des épices, différents sucres ou utiliser des levures très expressives. Bières sélectionnées Dominus Vobiscum Double MicroBrasserie Charlevoix, Double – 8 % Belle mousse abondante. Un mélange d’épices et de fruits confits se présente au nez. En bouche, la bière est épicée, ronde, et l’alcool très bien équilibré. La finale est sur le sucre résiduel accompagné d’une très légère amertume. Belle Gueule Weizenbock Brasseurs RJ, WeizenBock – 7,2 % Mousse crémeuse et persistante. Au nez, le caramel s’exprime bien et on y perçoit également des notes de pain…
error: Alerte: Contenu protégé