CULTURE GÉNÉRALE Dégustation réalisée en partenariat avec Philippe Wouters et la fromagerie Hamel dans le cadre d’une chronique fromagère. L’approche se veut d’abord par la bière. La mère des Rousses Douces est sans contredit la Boréale. Par la suite, plusieurs brasseries se sont inspirées des Red Ale anglaises pour brasser des bières aux arômes typiques de caramel et céréales rôties sur une amertume discrète. L’ingrédient vedette est le malt. Bières sélectionnées Trèfle Noire Chronique Red Ale – 4.8 % Une belle mousse généreuse offrant un nez de pain frais. En bouche, la bière présente une amertume discrète et une finale légèrement plus amère que ses consœurs. Elle est à la limite des rousses amères mais présente un beau corps céréalier pour figurer dans les rousses douces. La Voie Maltée L’Ambiguë Bitter – 4.5 % Sa couleur laisse penser à une ambrée foncée ou une rousse claire, il a fallu choisir. Un nez très céréalier, dominé par…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

 

error: Alerte: Contenu protégé