Voici quelques éléments à considérer à chaque analyse d’une bière, lorsque vous la sentez : Les saveurs Les saveurs sont perçues par le nez. C’est au cerveau qu’il faut se fier pour reconnaître les molécules de saveur. Si vous ne connaissez pas une saveur, vous ne pourrez la déceler. La dégustation des bières est un processus égoïste. Trente nez différents dans la salle, trente réponses différentes. Sauf si les saveurs perçues sont les plus communes. Pour reconnaître un style de bière, il est important d’associer les saveurs perçues avec chaque style. Mais attention, les brasseurs n’étant pas obligés de suivre le savoir-faire empirique de chaque style, il est très souvent difficile d’associer le style aux saveurs perçues, puisque le brasseur peut bien avoir fait ce qu’il veut  Les saveurs positives Elles offrent le plus souvent une impression positive et se retrouvent dans bon nombre de bières : Aromatiques :Regroupe les…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé