Après avoir suivi le cours sur l’histoire de la bière, les grands courants d’influence brassicoles et la section sur l’histoire de la bière aux États-Unis dans les années 50, vous êtes arrivés à la conclusion que la bière, c’est une question de couleur pour beaucoup de consommateurs. D’abord par son aspect, mais surtout par l’influence des publicités et des courants brassicoles des années 30 aux années 80. Voilà pourquoi de très nombreux consommateurs continuent de parler de bières en nommant une couleur. Et si on se fie à ce qu’ils connaissent de chaque couleur, on en arrive aux réflexions suivantes : Bière blonde = Douce, facile à boire.Bière brune = Bière forteBière noire = Bière très forte. Quelle bière est la plus alcoolisée ? Si vous pensez qu’il s’agit de la bière la plus foncée, vous vous trompez. On ne peut le savoir à l’oeil nu. Pourtant, la couleur de…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé