Les années 2000 seront celles de la croissance exponentielle. De très nombreuses brasseries s’installent partout au pays et le marché de bière de microbrasserie va jusqu’à gruger 50% des parts de marchés dans différentes régions ( Portland, OR) Plusieurs brasseurs vont développer des techniques nouvelles pour se distinguer et produire des bières très en demande. C’est le début des fermentation en fût de chêne, le développement des bières fermentées aux levures sauvages et aux bactéries. C’est un retour aux sources sur le plan des techniques, mais avec un contrôle plus rigoureux sur le plan de la salubrité. Les bières sauvages De nombreuses brasseries ont découverts la fermentation spontanée et essayent de reproduire les mêmes conditions dans leurs installations. On voit arriver les “Farmhouse Ale”, “Wild beer” et autres “Spontaneius fermented beer” Hedy Topper de la brasserie The Aclhemist a été une inspiration pour beaucoup de brasseurs, y compris au Québec.…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé