Après la garde, le brasseur va conditionner la bière dans différents formats. Avant de conditionner la bière, le brasseur doit s’assurer que celle-ci soit gazéifiée – c’est-à-dire pétillante. Il a deux techniques qui s’offrent à lui : gazéifier la bière dans une cuve et ensuite transférer la bière dans un contenant. Cela permet de contrôler le taux de gazéification et de s’assurer que le produit, une fois conditionné, est prêt à la vente rapidement;conditionner la bière plate et ajouter un peu de levure / sucre dans chaque contenant pour réaliser une fermentation dans le contenant qui créera beaucoup de CO2. C’est la refermentation en bouteille / fût. La bouteille La bouteille a été le format individuel le plus populaire, maintenant détrôné par la canette. Une refermentation en bouteille peut se réaliser; le but étant de diminuer le taux d’oxygène dans la bouteille, en le remplaçant par du CO2 tout en…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé