Toutes les céréales peuvent être utilisées pour faire de la bière. Mais depuis des siècles c’est vers l’orge que se sont tournés de très nombreux brasseurs. Les raisons sont multiples : C’est une céréale qui pousse dans des conditions climatiques et de sol difficiles, donc idéale pour des climats plus froids dans le nord de l’Europe;L’orge est une céréale que l’on ne peut utiliser pour faire du pain, elle était donc beaucoup moins convoitée que le blé, par exemple;Elle offre un plus grand potentiel enzymatique. C’est-à-dire qu’elle donne plus de sucre fermentescible que toute autre céréale. Le maltage Pour travailler l’orge en brassage, il faut la malter. Une opération qui consiste à recréer ses enzymes pour que celles-ci puissent découper l’amidon, contenu dans chaque grain, en sucre que la levure pourra transformer en alcool. L’orge maltée développe un goût beaucoup plus doux que certaines autres céréales. Si le brasseur utilisait…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé