Vous n’avez pas peut-être pas encore parcouru le chapitre sur les ingrédients et la fabrication, mais vous aurez déjà compris que pour faire de la bière, il faut qu’il y ait fermentation. Les brasseurs ajoutent de la levure à un moût sucré pour réaliser la fermentation alcoolique. Mais de la levure, il y a en a partout. Les brasseurs préfèrent la domestiquer pour une question de goût et de qualité aromatique. La fermentation spontanée commence dans de grands bacs peu profonds, permettant une surface de contact avec l’air ambiant plus grande. (Bac refroidissoire chez l;a brasserie Timmermans) La fermentation spontanée ne nécessite pas d’ajout de levure dans le moût par le brasseur. Le moût sera ensemencé avec des levures sauvages qui circulent dans l’air ambiant. Ce procédé est le plus vieux procédé de fermentation au monde. C’est celui qui était utilisé au Moyen Âge par beaucoup de brasseries, jusqu’à ce…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé