La Belgique a très vite été reconnue pour ses styles de bières régionaux, voire locaux. Dès le  début du 19e siècle, plusieurs guides et livres ont présenté différentes bières. Très souvent, la bière blanche y est nommée comme la bière la plus brassée dans différentes régions. Elle était composée d’orge, de blé ou avoir, d’eau et de houblon. Aucune mention d’épices ou autres dans les recettes. Alors pourquoi les blanches modernes en contiennent-elle ? Il est fort intéressant de comparer les techniques pour mieux comprendre l’évolution des styles à travers le temps. La Blanche au début du 19è siècle Blanche L’avoine est toujours utilisée avec le froment et l’orge. Orge 45-55 % | Froment cru 44-56 % | Avoine cru 6-12 %. Aucune mention d’épices. La blanche de Hoegaarden d’aujourd’hui, n’a plus rien à voir avec celle du 19ème siècle. Blanche de Hoegaarden Utilisation de vieux houblon pour profiter uniquement…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé