Exaspérés de voir leur bière jetée dans la rivière Radbuza pour cause de contamination, les brasseurs de la ville de Plzen en Bohème (aujourd’hui la République tchèque) ont décidé de se réunir et de tirer profit d’un processus de brassage étranger pour diminuer leurs pertes. Sans le savoir, ils s’apprêtaient à combiner tous les ingrédients nécessaires pour créer une bière réputée comme l’une des mieux équilibrées, la Pilsner Urquell. Vers 1840, les brasseurs bohémiens de la ville de Plzen ont décidé d’engager Josef Groll, un réputé brasseur de Bavière pour leur apprendre les rudiments du brassage de la Lager, c’est-à-dire, l’utilisation de la fermentation à basse température. Selon la légende, c’est un moine qui aurait d’abord dérobé une souche de levure de Lager en Bavière afin de la rapatrier à Plzen. Étrangement, la levure était ainsi déjà présente à l’arrivée du brasseur. Groll mit également la main sur du houblon…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé