Au 18e siècle, la brasserie fonctionne beaucoup par savoir-faire empirique. On se base sur l’expérience et le geste d’autrefois pour reproduire la même chose. Par exemple, les moines ont démontré que de réutiliser la même levure de brassin en brassin donnait une signature particulière à la bière. Les nombreux écrits sur la bière étaient souvent approximatifs, aléatoires et reprenaient des techniques de brassage particulières dans des régions précises. Plusieurs ouvrages sont encore disponibles aujourd’hui et permettent de mieux comprendre le début de la création des styles. Autrefois, en Europe, la bière était nommée par son lieu d’origine. On parlait de la Blanche de Paris, de la Brune de Malines, de la Blanche de Berlin… Vous l’aurez compris, nous sommes au début de la création d’un répertoire des styles, principalement créé à partir de techniques différentes et de lieux de production différents. Si vous désirez en découvrir plus sur les techniques…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Oui, je m'abonne !

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Pour voir ce contenu, vous devez avoir l'abonnement actif suivant: Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau 1 or Formation en ligne - Étoile des Bières Niveau Expert

error: Alerte: Contenu protégé