L’Évènement cidricole de l’année!

Bonjour à vous aimables lectrices et lecteurs. Je n’écris pas souvent, souvent plus par manque d’inspiration que par manque de temps. Pas que je n’ai rien à dire, mais plutôt que j’ai toujours peur que cela n’intéresse personne. Cette fois, le calendrier me force la main à vous parler d’un incontournable pour quiconque s’intéresse au cidre. Et tant qu’à vous partager mes angoisses chroniques de chroniqueur, je vais vous inviter à me tendre des perches.

Festival Soif de cidre

Présenté du 28 au 30 juillet, au Hangar 1825 du Canal Lachine à Montréal, Soif de cidre (https://soifdecidre.com/)est le seul évènement québécois entièrement consacré au cidre. À l’exception de quelques kiosques de nourriture et de rafraîchissements, le site est monopolisé par 28 producteurs de cidre, un peu plus si l’on prend en compte les producteurs invités qui n’ont pu être présent à l’évènement, mais dont les produits seront offerts en alternance dans un kiosque prévu à cet effet. Au moment d’écrire ces lignes, le line-up de ces cidreries n’était pas encore affiché.

La distribution est représentative de ce qui se fait actuellement au Québec : des petites et des grandes cidreries (à l’échelle locale); des cidriculteurs (qui produisent leurs pommes) et des cidriers (qui achètent les pommes ou le jus); des pionniers et des petits nouveaux et pour conclure, de tous les styles, des cidres les plus épurés et «natures» aux plus standardisés et «classiques». Évidemment, vu la chaleur et l’ambiance, les cidres de soif seront à l’honneur et les cidres de glaces et les apéritifs devraient être plutôt rares. Le site est idéal pour les cyclistes, mais peut être difficile d’accès pour les gens en voiture et nécessite un peu de marche pour les usagers du transport en commun. Cela étant dit, une fois sur place, le site est charmant et l’amateur de cidre y a accès à une sélection incomparable de produits et de producteurs!

Vox populi

Voici venu le moment où je fais appel à vous. Étant de ces gens qui se parlent souvent à eux même, je ne ressens pas le besoin de le faire dans mes écrits, surtout s’ils ont pour but d’être lus. C’est pourquoi je vous encourage à me proposer des sujets, à me poser des questions, à commenter mes articles, quitte à faire face à la critique, à la gérance d’estrade ou aux compliments. Je suis bin open.

J’aurais d’ailleurs une petite question en lien avec le sujet de ce texte, l’événement Soif de cidre. À la suite d’une discussion spontanée avec un membre de l’organisation de l’événement, nous avons soulevés la question suivante : serait-il pertinent d’inclure à ce festival de cidres quelques brasseries, voir même un ou deux kiosques consacrés aux cocktails? Deux points de vue s’opposaient : le miens, influencé par mon sentiment d’appartenance à l’industrie, m’amène à voir la présence de ces brasseries avec quelques réserves, étant donné que trop souvent, le cidre est réduit au rôle « d’alternative » dans les différents festivals de bière ou encore à celui de parent-pauvre dans les événements liés au vin; l’autre point de vue, celui de l’organisateur, repose sur un souci de rendre l’évènement plus accessible aux néophytes, aux méfiants et plus pragmatiquement, aux conjoints-conjointes, amies-amis qui ne trippent pas sur le cidre. Qu’en pensez-vous?

Santé, bon été et bras bronzés! 

Commentaires

  1. Pour répondre à ta question, de la façon que je le vois, les cidreries sont les bienvenus dans les évènements de microbrasseries donc à l’inverse, d’inviter des microbrasseries à des évènements de cidreries serait tout aussi intéressant. La bière serait donc ”l’alternative” 🙂 Je pense qu’un évènement, un festival, selon sa thématique et son envergure doit être accessible. Pour les plus conservateurs, les férus et les zélés, il y aura toujours des visites et dégustations plus privé pour satisfaire leur soif de découvertes et de nouveautés en la matière.

  2. @LaBiere-Cialiste Merci pour le retour! Même si je me suis mis dans le clan adverse, je suis assez d’accord avec toi. C’est juste qu’à force de voir tant de festivals thématiques (fromage, bière, cochons graissés…) devenir des prétextes à organiser des show de musique, je redoute, à moyen-long terme, une « gadgetisation » du cidre dans son propre festival. Mais comme tu le dis, pour les passionnés, rien ne vaut un contact direct avec les producteurs.

  3. Allo amateurs de cidre, voici la liste des cidreries invitées au kiosque des Producteurs de cidre du Québec:
    Cidrerie et Verger Bilodeau
    Cidrerie du Chemin 9
    Cidrerie d’un hectare
    Cidrerie Michel Jodoin
    Brasserie Mc Auslan – Cidre Mc Adam
    Cidrerie St-Nicolas
    Domaine Ste-Famille
    Pico, Cidre Bas Laurentien ( ATAB Coop de solidarité)
    Cidre Errant

Accueil
Mur
Calendrier
Blogue
Mon Compte
error: Alerte: Contenu protégé