Les détritus des bières passés

Le confinement nous a tous transformés en chercheurs du désennui. Fouinant sur YouTube, j’ai découvert des chaînes britanniques étranges. S’affublant du titre de Mudlarkers, ces détectoristes de l’impossible fouinent dans les boues des estrans de la Thames à Londres à la recherche de pièces de monnaies, de bijoux ou de curiosités d’un passé parfois plutôt reculé. Après plusieurs minutes de visionnement de ces étranges explorateurs qu’elle ne fut pas ma surprise de constater que ces enthousiastes découvraient parfois dans la boue des bouteilles de ginger ale ou de bière tout droit sortie de l’époque victorienne, des bouteilles parfois toujours intactes et scellées!

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé