Apprivoiser les bières noires

Laissez-moi vous faire une confession. Amateur depuis 30 ans, je n’ai pourtant pas bu une seule bière noire depuis le cégep. Pas une gorgée! Comme plusieurs, deux gorgées de Guinness ont suffi à tuer définitivement mon envie de recommencer. C’est dire combien les préjugés sont tenaces, même chez l’amateur moyen. Mais cette année, j’ai osé. Je vous raconte comment j’ai rapidement apprivoisé le côté obscur de la bière. Et pourquoi je ne reviendrais pas en arrière.

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES PREMIUM

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Accueil
Mur
Calendrier
Blogue
Mon Compte