Se faire plaisir malgré l’inflation

En 2021, l'inflation n'a pas touché que le prix de l'essence et des légumes. Même la bière n'échappe pas aux règles implacables de l'économie. Baisse du rendement de la production de céréales, difficulté d’approvisionnement, hausse des frais de transport, COVID-19 et rareté de la main-d’oeuvre, cette tempête parfaite exercera encore en 2022 une pression sur le prix de votre canette.

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé