Le rhum démystifié

On entend le mot « rhum » et tout de suite on pense aux pirates, aux Caraïbes, aux longs drinks sur la plage. Mais le rhum est aussi un mystère, une anomalie, presque, dans le monde des alcools bruns. L’amateur de whisky, par exemple, prend plusieurs choses comme acquises, voyons lesquelles ne s’appliquent pas nécessairement au rhum. L’âge indiqué sur une bouteille de whisky est l’âge du plus jeune spiritueux utilisé, mais dans le cas du rhum, ce n’est pas si simple. Dans les faits, une réglementation trop souvent quasi inexistante permet d’être plus imaginatif : certains producteurs vont recourir à une moyenne d’âge, ou encore mentionneront plus sournoisement l’âge du plus vieil alcool contenu dans l’assemblage.  À vous de juger si une cuillère à soupe de 23 ans dans un lot de 8 ans justifie réellement d’énoncer cet âge vénérable sur un embouteillage. Tout ce qui est certain, c’est qu’il est interdit de…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé