Steinbier; la roche et le feu au service de la bière

On retrouve peu de Steinbier dans le paysage brassicole et cela s’explique facilement ; cette technique de brassage est très rudimentaire, assez dangereuse et elle demande beaucoup de temps et d’efforts. Pourquoi se donner la peine alors ? Tentons d’y répondre en nous attardant à la Lost Machine d’Hopfenstark, une bière collaborative brassée il y a quelques mois par Frédérick Cormier pour le dernier album du même nom de Voivod.
error: Alerte: Contenu protégé