Des Saisons et des hommes (3e partie)

Dans les parties précédentes de cet article, nous nous étions d’abord attardés au vaste style des Saisons que l’on pourrait également considérer comme une philosophie de brassage en soi. Par la suite, nous avons regardé certaines façons intéressantes de travailler le style tout en citant quelques exemples des plus réussis au Québec. Cette fois, on poursuit notre survol de la scène québécoise en se rapprochant un peu plus de la ferme et en s’intéressant à plusieurs ingrédients qui en sont issus et qui trouvent bien évidemment leur place dans ce style qui nous intéresse. Nous nous attarderons encore une fois aux belles réussites du milieu.
error: Alerte: Contenu protégé