Des Saisons et des hommes (3e partie)

Dans les parties précédentes de cet article, nous nous étions d’abord attardés au vaste style des Saisons que l’on pourrait également considérer comme une philosophie de brassage en soi. Par la suite, nous avons regardé certaines façons intéressantes de travailler le style tout en citant quelques exemples des plus réussis au Québec. Cette fois, on poursuit notre survol de la scène québécoise en se rapprochant un peu plus de la ferme et en s’intéressant à plusieurs ingrédients qui en sont issus et qui trouvent bien évidemment leur place dans ce style qui nous intéresse. Nous nous attarderons encore une fois aux belles réussites du milieu.

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé