Frampton Brasse: l’importance de se perfectionner

Il n’avait que 16 ans quand il a commencé à s’intéresser à la bière, à la déguster, à lire sur le sujet et à concocter ses premiers brassins à la maison. Inspiré par un père qui aimait acheter différents types de bières et un grand-père camionneur qui ramenait des bières importées des États-Unis, Gilbert Poulin avait l’amour de la bière inscrit dans ses gènes. Avant de cofonder Frampton Brasse et d’en devenir le maître brasseur, le jeune homme a fait ses clas­ses en pratiquant l’art du brassage maison pendant deux ans. Puis, l’idée de démarrer une ferme bras­sicole sur la terre que la famille possédait déjà en Beauce a commencé à germer en 2009. « C’est à peu près vers l’âge de 18 ans qu’on a commencé le processus pour démarrer la brasserie. On voulait le faire chez nous, sur notre terre. Ça a quand même pris deux ans parce…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé