Dix ans sont passés, dix ans de changements pour le monde de la bière au Québec

Un peu plus d’une dizaine d’années s’est écoulée depuis que le magazine papier de Bières et plaisirs a été lancé sur le marché en 2009. Dix ans qui ont vu le monde du brassage de la bière au Québec sérieusement révolutionné. À commencer par le nombre de microbrasseries en constante augmentation. Selon les plus récentes statistiques de l’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ), leur nombre aurait triplé en dix ans, passant de 87 en 2011, à 272, début 2021. Une compétition qui n’inquiète pas les grands brasseurs. « En dix ans, nos parts de marché n’ont pas tellement bougé. On se maintient grosso modo autour de 90 % », affirme Patrice Léger-Bourgoin, directeur général de l’Association des brasseurs du Québec (ABQ), laquelle représente les trois grands brasseurs, Molson Coors, Labatt et Sleeman. Ce qui laisserait 10 % de part de marché pour les micros? Marie-Eve Myrand, directrice générale de l’AMBQ, n’y croit…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé