Vitrine pour les produits d’ici

Si la pandémie a bousculé pas mal de choses, elle a également accéléré certains projets. Au moment où les québécois se tournent vers les produits locaux, le lancement de la plateforme transactionnelle sur le site jeboislocal.ca tombe à point.   « Je Bois Local, à la base, c’est une communauté d’amateurs de bière de microbrasserie », raconte Catherine Ouellet, directrice des communications. D’abord un simple passeport de dégustation à faire étamper dans la ville de Québec, le rachat par l’équipe du Festibière de Québec a amené Je Bois Local à devenir un véritable média. La diversification des activités s’était déjà entamée (articles de blogue, répertoire), et les événements commençaient à s’organiser en dehors la capitale nationale. « On voulait élargir à d’autres villes, mais la pandémie a précipité les choses », explique Mme Ouellet. Je Bois Local en a donc profité pour élargir sa portée géographique.  Site transactionnel  Je Bois Local a surtout décidé d’offrir gratuitement un outil de commande en ligne. « Les…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé