La Bête Lumineuse vient au monde au Saint-Bock

En quinze ans, Philippe Tremblay a œuvré dans plusieurs brasseries. D’abord chez feu Brasserie L’imprimerie, en Belgique, où il a appris les rudiments du métier, ensuite en France à la Brasserie Thiriez, puis chez Brasseurs du Nord, Benelux et Hopfenstark, avant d’atterrir au Saint-Bock il y a un an. Brasseur maison de kombucha depuis longtemps, le maître brasseur a profité du confinement printanier pour aménager un coin agroalimentaire à même la brasserie. « Si ce n’était pas de la COVID-19, La Bête Lumineuse n’existerait probablement pas », avoue celui qui a profité de l’occasion pour créer une intraentreprise de production de kombucha. « Plutôt que de fermenter 100 % du volume com­me font souvent les fabricants, je fais des assem­blages avec différents volumes de fermentations à partir de mes propres cultivars de levu­res et bactéries », précise Philippe, qui a visité les installations de Crudescen­ce il y a une dizaine d’années avant que les…
error: Alerte: Contenu protégé