La Bête Lumineuse vient au monde au Saint-Bock

En quinze ans, Philippe Tremblay a œuvré dans plusieurs brasseries. D’abord chez feu Brasserie L’imprimerie, en Belgique, où il a appris les rudiments du métier, ensuite en France à la Brasserie Thiriez, puis chez Brasseurs du Nord, Benelux et Hopfenstark, avant d’atterrir au Saint-Bock il y a un an. Brasseur maison de kombucha depuis longtemps, le maître brasseur a profité du confinement printanier pour aménager un coin agroalimentaire à même la brasserie. « Si ce n’était pas de la COVID-19, La Bête Lumineuse n’existerait probablement pas », avoue celui qui a profité de l’occasion pour créer une intraentreprise de production de kombucha. « Plutôt que de fermenter 100 % du volume com­me font souvent les fabricants, je fais des assem­blages avec différents volumes de fermentations à partir de mes propres cultivars de levu­res et bactéries », précise Philippe, qui a visité les installations de Crudescen­ce il y a une dizaine d’années avant que les…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé