La Cidrerie Compton, punchée et accessible

Déjà que de lancer une cidrerie n’est pas une mince affaire, imaginez que cela se fasse en mode confinement! Jimmy Beaudoin, sa conjointe Eve Grenier et sa mère Pauline Samson ont donc dû s’adapter aux exigences du gouvernement en plus de revoir leurs plans pour l’ouverture. Le verger qu’ils exploitent sur les terres de la famille Beaudoin est d’une superficie totale de 3,5 hectares, incluant une portion réservée à la culture de petits fruits. On y retrouve plusieurs variétés dont la Gala, la Golden Russet, la Honeycrisp, la Summerred, la Spartan, la Sunrise, ainsi que Nova Spy et des pommettes Dolgo qui ont été ajoutées plus récemment. Il a été implanté il y a un peu moins de dix ans et possède une certification biologique émise par Québec Vrai. Mais, depuis deux ans, des pommes typiquement employées pour le cidre dont la Bulmer’s Norman, la Chisel Jersey, la Dabinett, la Porter’s…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé