Des gelées pour accompagner fromages et pâtés

Souvent concoctées à partir de petits fruits, les gelées sont fortement ancrées dans notre tradition culinaire, comme dans celles de plusieurs pays nordiques. Gelée de groseilles ou d’airelles, de pommes ou de cassis, on les déguste au déjeuner, ou pour agrémenter fromages, foie gras, pâtés, sandwichs et certains repas de viande. À chaque fête sa gelée! Souvenez-vous : il n’y a pas si longtemps, le gigot d’agneau de Pâques ne se présentait pas sans sa gelée de menthe, et la dinde de Noël n’était rien sans sa gelée de canneberge. À partir de jus de fruits ou d’infusion d’herbes auxquels on ajoute sucre et citron, les gelées sont plutôt simples à réaliser. La gélification se produit grâce à la pectine, ce sucre naturel présent dans certains fruits plus que d’autres et selon leur degré de mûrissement. Si le fruit n’en contient pas assez, ou pour réaliser des gelées à base d’alcool…
error: Alerte: Contenu protégé