L’alcool, service essentiel?

Le 13 mars dernier, en ordonnant à l’ensem­ble des entreprises du Québec de fermer leurs portes dans l’espoir de contrôler la pandémie de la COVID-19, le gouvernement a décrété la fabrication d’alcool comme service essentiel. Les entreprises de ce secteur ont pu demeurer en activité. L’alcool, service essentiel? La décision a fait sursauter une frange de la population. « Prendre un petit verre de vin, c’est relaxant », a répondu à la blague le premier ministre François Legault aux journalistes qui le questionnaient. Des raisons sérieuses motivaient pourtant cette décision. En plus de craindre un effet de panique où les…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES PREMIUM

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Accueil
Mur
Calendrier
Blogue
Mon Compte