Des fleurs dans l’assiette

Quand on commence à s’intéresser à la comestibilité des fleurs, les possibilités ne cessent de nous étonner! Pas seulement jolies pour colorer les plats, elles y ajoutent saveurs, arômes et texture et pour certaines, quelques vertus vitaminées. Du printemps à l’automne, certaines fleurs cul­tivées et sauvages, d’arbres, d’arbustes, de plates-bandes ornementales, mais aussi du potager, ont tout le potentiel pour agrémenter notre assiette. Pourtant, attention, ce n’est pas pour autant qu’il faut croquer n’importe quelle jolie fleur à l’allure inoffensive. Le muguet, par exemple, est un dangereux poison dont quelques milligrammes suffisent pour tuer un enfant. La prudence est de mise, et plus un cueilleur est expérimenté, plus il le sait! L’identification formelle et la vérification de la comestibilité auprès de sources fiables, et non à partir de commentaires aperçus sur les réseaux sociaux, sont obligatoires. Des assortiments de fleurs comesti­bles se trouvent de plus en plus facilement à l’épicerie,…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé