Création d’une nouvelle association de bars

L’idée d’une nouvelle association des propriétaires de bars-restaurants était dans l’air depuis quelques années. Mais c’est la crise de la COVID-19 qui aura finalement été l’étincelle de la mise sur pied de la Nouvelle association des bars du Québec. « On considérait qu’on était mal représenté depuis plusieurs années. Oui, il y avait deux asso­ciations de bars, mais nos établissements avaient une autre vision des affaires », raconte Éric Le François, vice-­président de la Nouvelle association des bars du Québec (NABQ) et partenaire de plusieurs établissements, dont la microbrasserie de West Shefford. L’exclusion des bars des différentes mesures d’urgence a finalement poussé les propriétaires de buvettes et resto-bar nouveau genre à s’organiser. « Lorsqu’on a vu qu’on était exclu des premières mesures du 40 000 $ (prêt sans intérêts du gouvernement fédéral), on a voulu défendre cet aspect-­là », poursuit M. Le François. La centaine de membres lors du lancement…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé