Le Balthazar

En 2011, le Québec comptait moins de 100 microbrasseries. Aujourd’hui, on en dénombre près de 250. C’est donc dans un contexte totalement différent d’aujourd’hui que la première succursale du Balthazar, au Centropolis de Laval, a ouvert ses portes à la fin novembre 2011. Les asso­ciés Nathaniel Aubry, Pierre-Luc Thériault, Philippe Paquin et Caroline Soucy avaient eu l’idée d’offrir le meilleur de ce que l’industrie microbrassicole québécoise pouvait offrir. « L’idée, c’était de regrouper des bières d’un peu partout au Québec au même endroit et de les ren­dre accessibles au grand public, explique Pierre-­Luc Thériault, l’un des copropriétaires. En 2011, quand on a ouvert, les dépanneurs spécialisés commençaient, mais il n’y en avait pas beaucoup. Dans les restaurants, les bières de microbrasseries, il n’y en avait carrément pas. C’était une façon pour nous de nous démarquer ». Le Balthazar de Laval s’est donc doté d’une carte de 37 bières en fût.…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé