Incursion dans le monde du malt québécois

Tout comme celle du houblon, la production de grains maltés vit une renaissance au Québec. Depuis 2007, complétant l’offre de la grosse malterie Canada Malting, quelques micromalteries se sont implantées et se partagent maintenant le marché : Frontenac, Maltbroue, Sucre d’Orge, Caux-Laflamme, Innomalt et Maltraiteur. Au Lac-Saint-Jean, en Abitibi, en Montérégie, des producteurs de grains sèment des variétés spécialement sélectionnées pour leur potentiel brassicole. Orge, blé, seigle, environ 20 000 tonnes de grains sont transformés en malt dans les malteries du Québec. La plus grande partie est dirigée vers Canada Malting, dont une des usines est à Montréal. Le reste du…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES PREMIUM

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Accueil
Mur
Calendrier
Blogue
Mon Compte