La mijoteuse au service du temps des sucres

Par Marie-Joëlle Benoit                                                 Que l’on soit un cuisinier du dimanche ou un fin gastronome, il est très pratique d’utiliser la mijoteuse. Idéale pour les soirs de semaines où nous sommes à la course mais aussi lorsque l’on reçoit et que l’on désire passer notre temps avec la visite plutôt que derrière les fourneaux.  La mijoteuse cesse de cuire le repas lorsque le temps de cuisson est passé et le conserve au chaud jusqu’à ce que nous soyons prêts à passer à table. Nous avons le réflexe de la dépoussiérer lorsqu’arrive le temps froid, mais il peut aussi être très utile de s’en servir l’été, par temps chaud plutôt que d’allumer le four et de réchauffer la maison. Un autre point positif de cet outil de cuisine est d’arriver à la maison et que celle-ci embaume le met que vous aurez préparé le matin. Ça donne l’illusion d’être reçu dans…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé