Du Manhattan au Negroni

Le Manhattan est sans contredit l’un des cocktails des plus classiques. Dans les faits, il s’agit techniquement d’un short drink, habituellement pris à l’apéro, et composé principalement de whisky, avec un peu de vermouth doux et d’un trait de bitters. Il daterait de la seconde moitié du 19e siècle, et comme la majorité de ses contemporains, son histoire est pour le moins floue et pleine de mensonges. La tradition populaire accorderait son invention à une levée de fond présidentielle tenue par la mère de Winston Churchill pour le candidat Tilden dans les années 1870 au Manhattan Club de New York. Par contre, il y a des traces de ce cocktail une bonne dizaine d’années avant cela dans un bar de Broadway. Donc, le lieu semble au moins en lien avec le nom. Initialement fait avec du whiskey américain, de vermouth italien et d’Angostura, la prohibition a eu pour effet de…
error: Alerte: Contenu protégé