Du Manhattan au Negroni

Le Manhattan est sans contredit l’un des cocktails des plus classiques. Dans les faits, il s’agit techniquement d’un short drink, habituellement pris à l’apéro, et composé principalement de whisky, avec un peu de vermouth doux et d’un trait de bitters. Il daterait de la seconde moitié du 19e siècle, et comme la majorité de ses contemporains, son histoire est pour le moins floue et pleine de mensonges. La tradition populaire accorderait son invention à une levée de fond présidentielle tenue par la mère de Winston Churchill pour le candidat Tilden dans les années 1870 au Manhattan Club de New York. Par contre, il y a des traces de ce cocktail une bonne dizaine d’années avant cela dans un bar de Broadway. Donc, le lieu semble au moins en lien avec le nom. Initialement fait avec du whiskey américain, de vermouth italien et d’Angostura, la prohibition a eu pour effet de…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé