Jean-Marie De Koninck

Mathématicien de profession et entraîneur de natation pour le Rouge et Or de l’Université Laval dans ses temps libres, le fondateur d’Opération Nez rouge Jean-Marie De Koninck n’avait a priori rien à voir avec l’univers de la sécurité routière, ni de proximité quelconque avec la cause de l’alcool au volant. Pourtant, ce qui au départ fut une simple activité de financement est rapidement devenu une campagne de sensibilisation sur la conduite avec les facultés affaiblies désormais répandue d’un océan à l’autre du Canada. Stupéfait d’apprendre que l’alcool au volant était en cause pour plus de 50 % des accidents mortels sur les routes du Québec, Jean-Marie raconte que c’est un jour de septembre 1984, alors qu’il écoutait la radio à bord de sa voiture sur l’autoroute Laurentienne, que lui vint l’idée. Saisi par la nouvelle, il a aussitôt monté le volume pour porter attention au reportage. «Le journaliste interviewait un tenancier…
error: Alerte: Contenu protégé