La bonne mesure, au bon moment

Une des erreurs les plus fréquentes en brassage amateur est la mauvaise prise de mesure. Mesure de température, mesure de densité, mesure de quantité, il est facile de s’y perdre, mais heureusement aussi facile de s’y retrouver. Les quantités Les quantités de malt, de houblon, d’eau et de levure ne sont jamais à prendre à la légère. Une recette, c’est un délicat équilibre entre tous ses ingrédients. Si vous augmentez la quantité de malt sans augmenter le houblon, vous vous retrouverez avec une bière qui sera débalancée. Si vous n’augmentez pas la quantité de levures, vous pourriez vous retrouver avec des défauts de fermentation. Si vous n’augmentez pas la quantité d’eau, vous vous retrouverez avec une densité plus haute, moins de moût final, un empâtage plus épais… Leçon : si vous jouez avec les quantités d’une recette, assurez-vous de garder l’équilibre entre les ingrédients.  Mesure de température Désolé de vous…
error: Alerte: Contenu protégé