La bonne mesure, au bon moment

Une des erreurs les plus fréquentes en brassage amateur est la mauvaise prise de mesure. Mesure de température, mesure de densité, mesure de quantité, il est facile de s’y perdre, mais heureusement aussi facile de s’y retrouver. Les quantités Les quantités de malt, de houblon, d’eau et de levure ne sont jamais à prendre à la légère. Une recette, c’est un délicat équilibre entre tous ses ingrédients. Si vous augmentez la quantité de malt sans augmenter le houblon, vous vous retrouverez avec une bière qui sera débalancée. Si vous n’augmentez pas la quantité de levures, vous pourriez vous retrouver avec des défauts de fermentation. Si vous n’augmentez pas la quantité d’eau, vous vous retrouverez avec une densité plus haute, moins de moût final, un empâtage plus épais… Leçon : si vous jouez avec les quantités d’une recette, assurez-vous de garder l’équilibre entre les ingrédients.  Mesure de température Désolé de vous…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé