Les défis de la fabrication du cidre

Faire du cidre comporte définitivement son lot de défis. Et cela débute dès la création de son verger. En effet, pour mettre en place celui-ci, on ne peut se contenter que de simplement planter quelques pépins et espérer que les arbres, une fois arrivée à maturité, nous offre des pommes de qualité. Les entreprises, devant rapidement être rentables, font alors appel à des porte-greffes spécialement sélectionnés selon les paramètres établis.  De plus en plus, les cidriculteurs québécois optent pour des porte-greffes nanifiant, ce qui permet à l’arbre de focaliser sur la production de fruits plutôt que de bois. De plus, les pommiers nains facilitent la récolte, tout en maximisant l’utilisation de l’espace disponible. On fait, par contre, bien attention de ne pas densifier au détriment de l’ensoleillement du feuillage. Cueillette et maturation La récolte des fruits n’est pas de tout repos, surtout si on n’a que des arbres francs. Certaines…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé