Populaire, l’affinage en fût de chêne?

Christian Marcil à la brasserie Les Trois Mousquetaires
La popularité des bières affinées en fûts de chêne ne se dément pas. Les brasseurs agrandissent leurs chais et lancent de nouvelles gammes de bières en barriques, aussi variées que surprenantes. Bien à l’affût de ces produits goûteux au caractère complexe, le consommateur en redemande. « Ce sont des produits très appréciés, il y a définitivement une clientèle pour ça. Les gens sont à la recherche d’une complexité, d’une profondeur et malgré que le prix au détail soit plus élevé, ils sont prêts à payer, » dit Morgan Pingot, gérant du dépanneur Peluso Beaubien. Bien que les bières en fûts de bourbon, de scotch, de vin rouge ou de chardonnay reviennent souvent, l’offre se diversifie sur les tablettes, selon le détaillant. « Des bières vieillies en barriques de riesling, de rhum, de gin ou même de tequila; c’est de plus en plus varié. » Plusieurs chemins mènent à Rome Selon Martin Thibault, bièrologue, plusieurs…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé