Shamat et Ninkasi : la bière civilisatrice

Statue de Gilgamesh
Les civilisations mésopotamiennes, expression signifiant en grec le pays d’entre les deux fleuves localisés dans la région de l’actuel Irak, ont vu naître les premiers codes de lois, le premier système d’irrigation, la première bureaucratie et la comptabilité. Les écrits extirpés du sol des premières Cités-États de Sumer, d’Uruk et d’Akkad prennent la forme de tablettes d’argiles, un matériel résistant aux attaques du temps. La forme d’écriture employée est le cunéiforme, mot qui signifie littéralement en forme de coins ou de clous. Ces clous transmettent les traces éparses des origines des premières civilisations de la bière. Les traces involontaires du passé lointain Les traces qui nous survivent sont rarement celles que l’on souhaiterait se voir perpétuer dans les siècles à venir. Qui d’entre nous aimerait que la seule trace écrite qui décrive un pan de notre existence sur terre soit notre facture d’épicerie du mois dernier? Pourtant, les sociétés complexes et…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé