Que devrait-on vendre, et à qui?

Vue rapprochée de deux hommes tachant des verres de bière ensemble, célébrant au pub de la bière. Des brasseurs professionnels en train de griller avec leurs verres à bière. Célébration du succès, concept de festival oktoberfest
Les brasseries se vendent, s’achètent, et la communauté n’hésite pas à donner son opinion. Mais qu’en pense l’industrie? Bières et plaisirs en a discuté avec certains acteurs qui, pour la plupart, n’ont aucun problème avec l’idée de vendre un jour leur entreprise. Mais pas à n’importe qui! Francis Joncas a connu tellement de succès avec sa microbrasserie Pit Caribou, qu’il ne pouvait plus pratiquer ce qu’il aime le plus : créer. « L’entreprise était rendue trop grosse pour un seul dirigeant, avec 32 employés à gérer. Ça me tirait beaucoup de jus. Il aurait fallu que je me retrouve derrière un bureau ou que je m’associe. Je sais bien m’entourer, mais j’ai de la misère à déléguer », raconte-t-il. Donc, il y a environ deux ans, il a décidé de vendre. Il a d’ailleurs été approché par trois premiers acheteurs potentiels, mais dont les tentatives n’ont pas abouti. C’est en février qu’une…
error: Alerte: Contenu protégé