Naissance d’une toute nouvelle classe de spiritueux, l’acerum

Vallier Robert dans les caves de vieillissement du Domaine Acer.

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut se targuer d’avoir créé une toute nouvelle classe de spiritueux. C’est pourtant ce que trois producteurs d’alcools du Québec sont en train de faire avec l’acerum. Pour Joël Pelletier de la Distillerie du St. Laurent, l’idée de ce projet lui est venue suite à une discussion avec Nicolas Julhès, propriétaire de la Distillerie de Paris. Celui-ci lui avait fait remarquer que l’érable était l’un des seuls sucres qui n’étaient pas encore fermentés et distillés pour faire un spiritueux. « Principalement à cause du coût prohibitif du sirop ou de l’eau d’érable comparativement…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES PREMIUM

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

Accueil
Mur
Calendrier
Blogue
Mon Compte