Ingénieur, médecin et brasseur, c’est tout ?!

Jonathan Gaudreault s’enlignait tout bonnement pour un baccalauréat en génie chimique à l’Université de Sherbrooke lorsqu’il a fait le grand saut en médecine. Comme pour plusieurs, les études en génie l’ont poussé à faire des découvertes insoupçonnées et à se lancer dans la production de la bière. Question de priorité, la médecine a rapidement débarqué. Évidemment! Jonathan a grandi à Roberval avant d’entamer ses études universitaires à Sherbrooke en génie chimique, puis en médecine. Aux populaires 5 à 8 de la Faculté de génie, il se familiarise avec les Unibroue et développe un goût pour la bonne bière. Au fil du temps, sa passion pour la médecine s’estompe et c’est celle pour la bière qui prend toute la place. Comment avez-vous commencé à brasser de la bière ? C’est mon beau-frère qui s’est d’abord inscrit à un cours donné par Pascal Desbiens et lorsqu’il m’en a parlé, j’ai décidé d’y…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé