Savoir détecter les défauts pour améliorer sa bière

Dans une suite logique, tout bon brasseur est avant tout bon dégustateur. Ainsi, il se peut que vous ayez déjà brassé une bière et remarqué un goût bizarre voire déplaisant. Alors comment reconnaître ce qui cloche dans votre bière et que faire? Peu importe l’étape (fermentation, garde, post-fermentation, en bouteille/fût, etc.) à laquelle votre bière est rendue, il est important de faire un test gustatif afin de s’assurer que tout est dans l’ordre et s’ajuster si ce n’est pas le cas. Le défaut le plus fréquent dans une bière maison est, selon moi, l’oxydation. Malheureusement, il est très facile d’oxyder sa bière. Personnellement, j’ai du mal à décrire ce que l’oxydation a comme goût, mais je la détecte très facilement puisque je suis incapable de boire une bière oxydée. Selon la littérature, vous percevrez un goût de carton mouillé dû à ce phénomène. Pour éviter de devoir étancher l’éternelle soif…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé