Bière qui roule n’amasse pas mousse !

Avez-vous déjà pris le temps de regarder votre verre une fois la bière versée? Sa couleur, ses bulles, sa mousse sont des choses qui, bien qu’elles semblent anodines, peuvent être fascinantes à regarder. Même à jeun! Un jour que je regardais une bière dont la mousse « tétonisait » comme dit si bien Mario D’Eer (lorsque la mousse est tellement dense qu’elle forme des pics comme de la crème fouettée ou de la meringue), je me mis à l’observer, mais en regardant en dessous de celle-ci. Wow! Tellement simpliste me direz-vous, mais avec les reflets de lumière et chaque petite bulle qui monte pour aller se coller sur la mousse, c’est comparable à bien des peintures de grands artistes. D’ailleurs, il ne faut pas oublier que le brassage est un art, mais aussi une science. Comme je suis plus artiste que scientifique, voire même plus artissss, je tenterai tout de…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé