Sake ou ji-biru ?

En 2006, lorsque la nouvelle se répand que Sapporo acquiert Sleeman, les amateurs de bières sont consternés d’apprendre qu’après avoir été vendue à des Canadiens anglais, Unibroue, leur brasserie québécoise bien-aimée, passe aux mains de Japonais. Mais qu’est-ce que les Japonais connaissent à la bière? Bien plus qu’on pense! Lors du Mondial de la bière de 2009, le brasseur de Dieu du Ciel!, Luc «Bim» Lafontaine et les organisateurs de l’événement ont permis à de nombreux Québécois de découvrir les vertus brassicoles du Japon. Pour l’occasion, le Mondial mettait en vedette plusieurs produits japonais provenant de diverses brasseries artisanales du pays. L’implication de Bim dans un tel projet ne tient pas du hasard, le brasseur est amoureux du pays qu’il a visité à maintes reprises depuis 2004. Il y a quelques semaines, à la fin août, il quittait le Québec pour aller s’y établir et démarrer sa propre brasserie artisanale.…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé