Les sommeliers en bière, une tendance ou un métier ?

Blogueurs biérophiles, biérologues, sommeliers en bière… qui sont-ils vraiment, ces passionnés autodidactes, épicuriens et dégustateurs spécialisés? Si la bière coule à flot au Québec en autant de variétés depuis une bonne décennie, ce n’est pourtant pas encore une expertise reconnue par un diplôme. Jusqu’à il y a une dizaine d’années, la bière comme boisson d’accompagnement était considérée comme un non-sens au Québec, à l’exception des plats très épicés, explique Mario D’Eer, biérologue. «Je faisais sourciller bien du monde avec mes bières et fromages… Même si le concept est maintenant bien enraciné dans le monde de la bière, il suscite toujours du scepticisme au sein de la population non initiée aux bières nouvelles», résume-t-il. Les accords avec les plats suivent une évolution semblable : c’est-à-dire qu’il existe une bière pour chaque plat, du petit déjeuner jusqu’au dessert. Le principal problème de la bière, enchaîne-t-il, est lié à son statut populaire :…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé