Au Lion, la part du lion

En 1986, le Lion d’Or ramène la bière artisanale dans l’est du pays après une absence de plusieurs décennies, engendrant sans le savoir une révolution de l’industrie brassicole. En juillet 2012, le Pub entamera sa 26e année de brassage  artisanal; il est le plus vieux brouepub au Québec. Le secret de sa longévité? Rester authentique. L’histoire du Lion d’Or débute bien avant 1986. C’est en 1972 que Stan Sr Groves et deux collègues professeurs de Bishop’s University, Bob Barnett et David Seale, décident d’acquérir une propriété au coin des rues College et Queen à Lennoxville pour y ouvrir un pub. «Nous voulions en faire un lieu convivial où étudiants et professeurs pourraient échanger en savourant une bonne pinte. On nous a donc donné un permis de brasserie qui se situait à l’époque entre ceux de bar et de restaurant», explique Stan Sr. En référence aux armoiries du Royaume-Uni et du…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé