Première microbrasserie artisanale au Québec – Le Cheval Blanc est venu, a vu et a vaincu

Le Cheval Blanc a révolutionné la bière, en éduquant les Québécois à d’autres goûts. Les grands brasseurs avaient pourtant la main mise sur le marché, jusqu’à ce que cette taverne devienne, en 1987, la première microbrasserie artisanale québécoise. Niché dans un immeuble de la fin du XIXe siècle de la rue Ontario Est, le débit de boisson ouvre en 1924. La famille Catelli le dirige, depuis 1940, en transmettant son savoir-faire de génération en génération. Le grand-père Catelli a passé le flambeau à son fils Angelo, puis l’affaire familiale s’est retrouvée dans les mains du neveu de ce dernier, Jérôme Catelli Denys. Celui-ci jouera un rôle déterminant en innovant, afin de la sauver de la fermeture. «En 1982, après le décès de mon oncle, personne ne voulait reprendre le commerce qui était en faillite technique. Sans emploi, je m’en suis alors chargé. J’ai pris des initiatives, en mettant à notre…

LE CONTENU QUE VOUS DÉSIREZ LIRE EST RÉSERVÉ À NOS MEMBRES.

Voir les offres d'abonnement

Vous êtes déja abonné ? connectez-vous

_________________

Pourquoi payer pour du contenu ? 

En cette ère numérique, vous avez l’habitude d’avoir accès à du contenu gratuit car financé autrement que par abonnement. Soit par la publicité ou des partenariats. Chez Bières et Plaisirs, nous avons décidé d’offrir un média web indépendant, sans aucun partenariat public ou caché. Toutes nos chroniques, dégustations ou critiques sont neutres et objectives. Cette décision a un prix, celui de payer nos collaborateurs, chroniqueurs et fournisseurs avec le revenus de nos abonnements.

error: Alerte: Contenu protégé