En attendant l’arrivée de leur permis, les trois propriétaires de la microbrasserie Emporium Jean-François Simard, Stéphanie Turcotte Genest et Paolo Galizio ont fait deux collaborations avec la brasserie artisanale Griendel et La Barberie. L’ouverture est prévue en décembre. 

Les recettes ont été élaborées conjointement. Une Gose au cantaloup et à la citronnelle a été brassée avec Griendel et une Tripel à La Barberie. Une collaboration prochaine avec la Brasserie Générale et Brasseurs sur demande est également au programme. Des bières invitées seront aussi offertes. L’objectif est d’avoir 16 lignes de fût, tous des produits d’Emporium à l’exception d’une ou deux bières invitées ainsi que du cidre. Lors de l’ouverture, on pourra déguster deux ou trois de leurs propres créations. 

La microbrasserie demande également un changement de zonage afin d’être classée comme industrielle artisanale et de pouvoir distribuer en fût pour commencer, et en canettes par la suite. Le brassage se fera sur place, une fois les installations et le permis reçus.

Au menu, on proposera salades, charcuteries, marinades, hummus, fromages et trempettes. Mais, se seront les pizzas qui prendront, avant tout, la vedette; les propriétaires ayant même acheté un four d’Italie avec une pierre rotative. Cocktails et vins appuieront l’offre en bière.

L’établissement pourra accueillir 160 personnes à l’intérieur, au début, et 200 par la suite. La terrasse accueillera 80 convives. Le décor est d’inspiration steampunk et l’ambiance est chaleureuse. Des spectacles seront présentés, à l’occasion. 

Une équipe d’expérience

« Paolo est un brasseur très expérimenté. Il a suivi un cours en Italie et y a travaillé dans une brasserie. Il était chez Archibald depuis plusieurs années. Moi aussi j’y ai travaillé ainsi qu’au Griendel et je suis aussi cofondateur de La Souche. On va offrir des bières funky et faire du vieillissement en barrique. Il y aura un grand éventail de produits », affirme M. Simard. 

Ça vous intéresse? C’est au 5350, Henri-Bourassa, à Québec, que ça se passe!