La Brasserie Artisanale Le Saint Graal de Sainte-Thérèse et la microbrasserie Hopfenstark de L’Assomption, qui annonçaient en début d’année vouloir se rallier pour créer une nouvelle micro, sont finalement passés à l’action. Fruit de leur union, la Microbrasserie d’Autray s’installe dans un local de 12 500 pieds carrés de Lavaltrie dont ils sont propriétaires.

Si chez Hopfenstark on décriait un manque d’espace pour faire ce que l’on fait de mieux, vieillir des bières sûres en fûts de chêne, au Saint Graal, où la demande explose, on voulait passer au mode microbrasserie. «Environ 75 % de ce qui était brassé à l’Assomption depuis trois ans était destiné à la Station Ho.st, le brouepub qu’il a ouvert à Montréal il y a cinq ans, exprime Frédéric Cormier, propriétaire et maître brasseur d’Hopfenstark, dont le nombre d’équipements bloqué à 56 fûts limitait la production. De son côté, Pascal voulait quelque chose que j’étais capable de lui offrir : l’équipement nécessaire pour brasser et partir sa micro sans trop d’investissement», conclut-il en ajoutant que le cofondateur et brasseur du Saint Graal et lui étaient complémentaires.

Hopfenstark a donc ajouté à sa ligne de production trois nouveaux fermenteurs de 40 bbl et augmentera ainsi sa production pour fournir à sa demande en consommation à domicile. «Depuis trois ans, on sortait environ 200 bouteilles par brassin pour approvisionner les détaillants spécialisés. D’ici au printemps, on va pouvoir recommencer à s’amuser et embouteiller des recettes qu’on avait dû mettre au rancart, en parallèle avec les produits réguliers.» Grâce à une augmentation de 100 fûts de chêne dès la première année et l’acquisition d’au moins un foudre, Hopfenstark veut «ouvrir la machine» et produire davantage de Lager et de blondes allemandes et tchèques très maltées. «Notre projet est teinté d’une mentalité de coopérative sans pour autant l’être administrativement», précise celui pour qui la qualité de vie – et de la bière – est toujours passée en premier.

Le projet permettra aussi au Saint Graal, dont le volume de production stagne depuis longtemps, de répondre à la demande au brouepub et de prendre ce virage espéré vers l’embouteillage. La pente est certainement moins abrupte quand on s’associe pour partager l’ensemble des coûts… Et dans le cas ci-présent, l’entente va au-delà du partage des installations et de l’équipement, elle s’étend jusqu’à une participation conjointe aux différents festivals. «Présentement, nous ne suffisons pas à la demande et notre capacité de production est optimisée au maximum, partage Pascal Fex, qui produit en petit volume pour le brouepub et les quelques cruchons pour emporter. Nous sommes très enchantés de pouvoir enfin augmenter notre production et commencer la distribution à l’extérieur de nos murs.»

Ménage à trois

Dès l’été, la Microbrasserie d’Autray commercialisera en toute simplicité quatre bières pour le marché local de la région d’Autray : une blonde du nom «La chemin du roi», une rousse, une blanche et une IPA. Disponibles au petit salon de dégustation et sur l’éventuelle terrasse, ces bières seront aussi disponibles pour apporter. Et on se limitera à cela!

La Microbrasserie D’Autray est située au 1970, rue Notre-Dame à Lavaltrie.