Olivier Bourget revêt plusieurs chapeaux au sein de la grande famille brassicole québécoise. Serveur de métier, il est à l’emploi du célèbre bar à bières Vices & Versa dans la Petite Italie à Montréal depuis maintenant 12 ans. Photographe par plaisir, l’aventure a d’ailleurs commencé par une exposition photo tandis que ses clichés arboraient déjà les murs de son futur employeur au retour d’un long voyage…

« Je suis heureux quand je travaille et je me vois faire ce boulot jusqu’à ce que mon corps lâche. » Et sociable comme pas un, il a certainement le profil de l’emploi ! Lors d’une fête brassicole, quand il n’est pas derrière son appareil photo, il est derrière les fûts du chapiteau de la Brasserie Dunham pour servir les bières aux festivaliers. « Quand je vais dans un festival de bière, je dois arriver au moins une heure d’avance si je veux prendre le temps de faire ma tournée… Il y a trop de monde à aller saluer », ajoute celui qui admet être toujours de bonne humeur.

« Je suis arrivé au Vices & Versa en pleine révolution brassicole. C’était les débuts de La Barberie et on s’est mis ensuite à servir la IPA de l’Alchimiste et la Corne du Diable de Dieu du Ciel!, partage celui qui évolue dans un beau milieu pour offrir un service sympathique comme il sait si bien le faire. Quand je sers les gens, j’aime proposer un parcours qui évolue tranquillement, de moins amer à plus amer, à plus fort » et on garde les Barleywine pour le dessert.

Il raconte qu’à l’époque où il faisait ses premiers quarts de travail, on comptait environ huit lignes au Vices & Versa ; ensuite 12, puis 20 et maintenant il s’en trouve 40. « Notre sommelier, Yan Lortie, fait une bonne job sur la variété; il n’y a pas de bière “stagnante”, le roulement est bon, avec toujours environ trois à quatre bières disponibles par style sauf pour les IPA qui ont toujours la cote avec cinq à six produits différents disponibles en même temps, deux ou trois blondes et deux produits sans alcool comme un kombucha et une ginger beer, par exemple. »

Amoureux des sour houblonnées et grand fan des bières belges, Olivier avoue avoir eu un gros coup de foudre pour les Lambics ces dernières années. Heureusement pour lui – et pour les clients – on retrouve toujours quelques trésors de Cantillon au frigo du Vices & Versa à faire découvrir aux amateurs! Son premier amour dans le style fut une bière sure brassée à la manière artisanale belge par Jolly Pumpkin Artisan Brewery, au Michigan, qui lui rappelle des souvenirs délectables…

La piqûre de l’aventure

Olivier a l’âme nomade. Sa compagne de voyage préférée : sa mère, avec qui il aime voyager lentement et passer plusieurs jours au même endroit et butiner ainsi d’une ville à l’autre. D’ailleurs, il se plaît beaucoup à échanger sur ses aventures et il ferait un excellent guide touristique, c’est lui-même qui le dit! Après avoir jasé quelques minutes avec lui en cours d’entrevue pour connaître ses bons plans bière et bouffe du Vermont, j’ai eu l’occasion de valider moi-même ses bons conseils.

Le grand voyageur raconte que c’est en rentrant d’un périple de huit mois avec sa préférée en Asie du Sud-est et en Inde qu’il a fait ses débuts comme serveur au Vices & Versa. Tandis qu’on pouvait admirer ses coups de cœur accrochés aux murs du pub, Katia Bouchard, alors de l’équipe du Mondial de la Bière, remarqua ses œuvres. Elle passa le mot à Stéphane Ostiguy (Dieu du Ciel!), qui cherchait un photographe pour documenter le prochain congrès de l’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ). Mission accomplie : il décrocha le contrat. L’été suivant, en 2012, il était aussi embauché par le Mondial de la Bière pour assurer la couverture photo de l’événement. Et depuis, rebelote. C’est aussi son talent qui contribue chaque année aux archives photos des anniversaires de Dieu du Ciel!, qui soulignera d’ailleurs son 20e anniversaire dans quelques semaines.

Photo de produit prise pour la Cidrerie Milton.
Photo Olivier Bourget

Bien que le bon vivant en lui apprécie l’ambiance festive des événements brassicoles, derrière ses lentilles, Olivier se plaît énormément à faire du portrait et des photos de produits. « C’est mon dada. » Il compte parmi ses grandes fiertés le fait d’avoir été choisi pour fournir les photos d’une couverture à l’autre ou presque du magazine Hors Série de Bières et plaisirs, paru au printemps 2016. « J’adore voir mes photos imprimées sur du papier, cela me procure un sentiment d’immense fierté », précise celui qui expose encore chaque année ses œuvres au Vices & Versa. Au retour d’un voyage au Mexique il y a quelques années, il a aussi exposé ses photos au Cheval Blanc.

Ses bières du moment? La Gose IPA (3,8 %) de Pit Caribou ; la Oro Zuur (5,5 %), un assemblage de bières sures houblonné à froid de la Brasserie Dunham; la Hully Gully, une Pale Ale sure et houblonnée (4,3 %) de la Microbrasserie Les Grands Bois et; la Super Session #8, une session IPA (4,8 %) de Lawson’s Finest Liquids (Vermont).