Assis sur la terrasse du Naufrageur, une bière à la main, la mer en vue, le temps semble simplement s’arrêter. Notre passage nous a permis d’y apprécier plusieurs bières de la brasserie et nous avons demandé à l’équipe d’en sélectionner quatre afin de vous les faire connaître et de vous inciter à aller sur place les découvrir. Nous y retournerons assurément…

Plusieurs des membres du Naufrageur mettent la main à la pâte, le temps venu de concocter des bières. L’équipe brasse selon ses envies, les demandes qu’elle reçoit ou les ingrédients qui l’inspire. La brasserie s’efforce d’ailleurs d’acheter des produits locaux, de préférence, de producteurs qu’elle connaît personnellement. Les grains utilisés sont en majorité québécois – biologiques même, lorsque possible –, les houblons proviennent également de fermes québécoises en majorité et on se plaît à miser sur des épices, fruits et plantes provenant de la région.

Outre les quatre bières sélectionnées, d’autres sont à découvrir, notamment les plus récentes Coco Mango, pour amateurs de Milkshake IPA, la Gose-sur-Mer qui a beaucoup fait jaser plus tôt cette année et qui plaira assurément aux amateurs de ce style, ainsi que la Doris, une Lager blonde accessible qui remplace La Pénélope et devient une régulière.

Ne négligez pas non plus la série Ale Amérindienne avec les délicieuses IPA au thé du Labrador, Double IPA au myrique baumier et la Double blanche à la tanaisie. De même, les classiques de la brasserie demeurent fort agréables, notamment la Swordfish, une brune belge forte, la Corte Real, une Pale Ale américaine et la À La Bourdages, une incontournable bière forte aux fraises.

Quatre bières dégustées

Ferme à houblon – Harvest IPA à la brett – 6,35 %

Description

Bière à la robe blond orangé aux reflets or, elle se pointe sous une belle mousse blanche cassée. Au nez, les houblons lui confèrent de puissants arômes évoquant la pêche, le pamplemousse blanc et une signature bien verte. Les levures sauvages lui procurent des saveurs fermières qui évolueront avec le temps. La finale est évidemment amère à souhait et pleine de notes herbeuses et fermières.

Inspiration

La Ferme à houblon est une IPA brassée avec la fraîche récolte de la Ferme du Ruisseau Vert située non loin de la brasserie. Le Naufrageur la brasse avec une quantité déraisonnable de houblon frais, principalement le Cascade, le Chinook et le Nugget. On crée par la suite un assemblage avec une bière sauvage que l’on entretient dans un foudre à la brasserie. L’ajout de cette dernière apporte d’intenses arômes fermiers qui ne peuvent justement mieux honorer cette bière de récolte! Elle est apparue à l’automne 2016.

Ale Amérindienne Sumac – Blanche aux petits fruits – 4,6 %

Description

Légère et rafraichissante, cette blanche au sumac, à l’églantier et à la groseille frappe l’imagination par sa couleur rose trouble et son agréablement col blanc. En bouche, son acidité est d’abord impressionnante considérant qu’elle provient uniquement des fruits utilisés. Ses notes de jeune prune jaune et de fleurs lui procurent une agréable complexité, et ce, sans compromettre sa grande buvabilité. Une bière de terrasse originale et surtout fort bien réussie!

Inspiration

L’idée d’utiliser le sumac vient d’un gérant prénommé Carl qui avait fait des tests pour en faire une limonade. Inspirée de son expérience, la brasserie a fait des tests pour l’utiliser dans une bière. Plusieurs têtes de brasseurs ont d’ailleurs contribué à développer le tout. Pour lui donner du punch, on a d’abord ajouté l’églantier, mais le brasseur n’était pas tout à fait satisfait. C’est finalement l’addition de la groseille qui est venue régler le tout. À l’été 2018, elle s’inscrit parfaitement dans la série Ale Amérindienne avec ses petits fruits du terroir.

Stout Framboise – Stout à la framboise – 5,6 %

Description

Noir quasi total aux reflets rouges vifs, ce Stout se coiffe d’une mousse rose qui trahit rapidement l’utilisation de fruits. Au nez, la framboise est sans équivoque, laissant juste assez de place pour quelques effluves torréfiés qui s’échappent. En bouche, l’acidité fraîche de la framboise prend place de même qu’une amertume évoquant les pépins de cette petite baie. Un léger goût de grain torréfié et de chocolat noir se développe en finale.

Inspiration

La brasserie avait déjà proposé un Stout à la cerise, mais à l’été 2018, elle cherchait à offrir une expérience différente très portée sur le fruit. La framboise pousse naturellement un peu partout en Gaspésie, le fruit s’est donc rapidement imposé. « Y’a pas de secret, il faut énormément de framboises pour que ça marche! ». Si la base n’est pas étrangère au Stout de la brasserie, ses propriétés s’avèrent transformées par l’ajout de la framboise; les notes de chocolat noir prenant davantage de place que celles de café. Mission réussie!

St-Barnabé – Dry Stout – 5,2 %

Description

Noire totale et coiffée d’une abondante mousse moka, la St-Barnabé est l’interprétation du classique Dry Stout irlandais. Toute en café et chocolat, cette bière à l’avoine possède une texture crémeuse qui est évidemment à son meilleur servie au creamer. De généreuses saveurs de torréfaction et une amertume bien sentie rappellent un bon espresso.

Inspiration

C’est la première bière brassée par les frères Valade vers 2006, environ deux ans avant l’ouverture de la brasserie, et sa recette n’a pratiquement pas changé. L’une des favorites de la brasserie, elle demeure encore aujourd’hui dans le Top 50 des Dry Stout sur ratebeer.com. Son nom provient d’un bateau construit par la marine canadienne pour servir de démineur durant la Seconde Guerre mondiale. Il sert par la suite de bateau-école pour l’Institut maritime du Québec avant de se retirer sur une plage de la Baie-des-Chaleurs.