Le brasseur Patrick Laurin et sa conjointe Aurélie Maton fournissent depuis juin la région de Mont-Tremblant et de Sainte-Agathe avec les bières de leur nouvelle brasserie industrielle, la Microbrasserie La Veillée.

L’endroit ne possède pas de salon de dégustation pour boire sur place, mais on peut s’y rendre – en s’annonçant à l’avance puisque M. Laurin y travaille seul – et s’y procurer des produits pour les savourer à la maison. Éventuellement, il y aura une boutique à heures fixes.

Pour l’instant, la distribution sur les tablettes est locale puisque le brasseur peine déjà à répondre à la demande. Le principal endroit où vous pouvez vous procurer les produits de La Veillée pour le moment, est le IGA Mont-Tremblant. La Maison du Brasseur en sert, quant à elle, en fût.

Des produits à déguster chez soi

Cinq produits sont offerts en canettes de 473 ml : la Jan-Fred, une Pale Ale houblonnée à 5,2 %, la Dave, une bière de seigle à 6,2 %, la Nicole, une Stout à 4,6 %, l’Alexandra, une Berliner Weiss à 3,7 % et l’Alice, une bière de blé au babaco à 5,4 %. Chaque bière porte le nom d’une personne de l’entourage de M. Laurin et Mme Maton. D’ailleurs, des croquis les représentent sur chaque canette. Le brasseur préfère les bières qui ne sont pas trop amères et il ne prévoit donc pas faire d’IPA.

« Il y avait un manque dans notre région. Les gens sont contents que je sois là. On va aller de plus en plus loin dans le local, peut-être éventuellement jusqu’à Saint-Jérôme, mais on va prioriser la région », explique M. Laurin.

La capacité annuelle de brassage est de 60 000 litres, mais il croit pouvoir atteindre 38 000 litres la première année. Durant cette période, il prévoit sortir 52 000 canettes et également du fût.